Subaru Forester 2009

Subaru Forester 2009

- dansSUV
1174
0
Subaru Forester

Subaru ForesterQuand le tout premier Forester a pris forme dans les ateliers de Fuji Industries, les sceptiques étaient nombreux. Une décennie plus tard, le Forester s’est révélé un succès!

L’esthétique équilibrée et un brin conservatrice fera définitivement moins couler d’encre que le Tribeca.

Troisième génération
Kazuharu Ichikawa, l’ingénieur responsable de la conception du nouveau Forester, explique que la troisième génération rehausse les caractéristiques propres à un utilitaire. « Nous visons les adeptes de la vie active. Nous avons rendu le véhicule plus sécuritaire et plus écologique», dit Ichikawa.

En fait, le Forester a gagné des millimètres tous azimuts (110 en hauteur, 75 en longueur). Outre des formes modernes, qui distillent une allure de baroudeur urbain sur la plate-forme de la dernière Impreza, le Forester se conduit de manière plus alerte par le biais d’une direction remaniée.

Le vénérable 2,5-litres à 4 cylindres à pistons couchés (de type boxer) se présente en version atmosphérique ou turbocompressée, cette dernière étant reconnaissable à la prise d’air surmontant le capot. Dans les deux cas, la position basse du moteur (abaissé de 10 millimètres supplémentaires) induit un centre de gravité qui améliore la stabilité.

L’acheteur choisira entre une boîte manuelle ou automatique à 4 rapports, la même qu’en 2007. Son programme SportShift autorise des passages séquentiels, mais un cinquième rapport aurait quand même été le bienvenu. Un dispositif anti-recul facilite le redémarrage dans les pentes.
En plus de 4 roues motrices à prise permanente, le système d’antipatinage VDC (Vehicle Dynamic Control) est de série sur toutes les versions, sans oublier les disques aux 4 roues, l’ABS et l’assistance au freinage.

Confort accru
À l’arrière, l’abandon d’une suspension à jambes de force en faveur d’une double fourchette confère un comportement plus confortable (et une meilleure insonorisation), en plus de libérer l’espace cargo qui attend de pied ferme les bagages à l’aide de crochets d’arrimage. Les dossiers (60/40) de la banquette arrière sont désormais inclinables pour accroître le confort des passagers.

Le style intérieur est très proche de celui de l’Impreza : classique et bien fini.

Les gardes au sol aux deux extrémités ont été augmentées pour améliorer les capacités hors route du véhicule. Nous avons effectivement pu mettre ces talents à l’épreuve. Non pas que l’acheteur typique du Forester (Subaru souhaite le faire passer de 57 à 49 ans en moyenne) veuille souvent imiter Indiana Jones, mais il risquera néanmoins d’être en meilleure posture que son voisin quand l’hiver à nouveau se pointera.

Les portières s’ouvrent plus généreusement sur un volant télescopique. Le toit panoramique chasse la grisaille. Au centre, une pratique console offre un bon rangement de même qu’une prise auxiliaire. Les piliers intelligemment profilés minimisent les angles morts. À déplorer : l’assise basse du siège du passager avant et le système de navigation qui ne sera offert en option que chez nos voisins du Sud.

Acheter un SUV, c’est avant tout pour l’espace. À ce niveau, vous ne devriez pas être déçu.

Avec le Forester, Subaru entend profiter de l’actuelle popularité des SUV multi-segments et compacts.

Fiche Technique Subaru Forester 2009
2.5 2.5 T
Moteur / Soupapes B4 / 16 B4T / 16
Cylindrée 2,5 L 2,5 L
Puissance (ch @tr/min) 173 @ 6000 224 @ 5600
Couple (Lb.pi @tr/min) 166 @ 4400 226 @ 3600
Roues motrices intégral intégral
Boîte de vitesse (bvm / bva) 5 / 4 5 / 4
Empattement (mm) 2525 2525
Dimensions (L / l / h) (mm) 4485 / 1735 / 1590 4485 / 1735 / 1585
Vitesse maximale 185 km/h 225 km/h
0 à 100 km/h 9 s 7,3 s
Consommation moyenne (L/100 km) 9 10

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *